Humble réflexion sur un dispositif d’organisation scolaire

 

Humble, parce que malgré une petite expérience dans ce domaine, nous continuons à chercher collectivement.

Un postulat : les années passent, les temps de classe diminuent, les programmes sont chargés, les collègues râlent, le niveau baisse. À ma connaissance, seul Antoine Prost fait le lien entre cette chute des temps d’apprentissage et les difficultés scolaires. Pas la seule raison mais sans doute un élément sur lequel les écoles peuvent travailler.

Autre constat, une récré systématiquement prolongée de 5’, cela n’arrive jamais bien sûr, ce sont 27 h perdues chaque année. Sur une scolarité en primaire, ce sont 9 semaines ! Donc 20’, c’est une année scolaire…

 

Jusqu’en 2003, comme dans beaucoup d’écoles, nos élèves étaient accueillis dans la cour. Pour peu que quelques parents prolongent une discussion toujours passionnante, le rassemblement s’éternisait… Rangement, montée bruyante dans les classes, installation  .. Tout ceci prenait, matin et après-midi, une bonne dizaine de minutes, s’il n’y avait pas d’autres problèmes. Ne parlons pas de l’état de stress généré par ces déplacements collectifs et de la nécessité de prendre du temps pour calmer son petit monde. Nous continuons, actuellement, à vivre ces moments pénibles aux retours des récréations .

En 2004, nous avons choisi d’organiser l’accueil en classe tous les matins. En 2014, l’accueil en classe s’est généralisé aux après-midis. À partir de 8h50 et 14h05, nos élèves entrent librement dans les locaux et rejoignent leurs classes, au RDC, au 1er ou au 2ème étage. Les enseignant(e)s se postent à la sortie des classes et sont particulièrement vigilants.

Un enseignant est d’accueil au portail (le directeur, le jour de sa décharge). Quand c’est un enseignant de maternelle, deux atsems sont présents dans sa classe pour l’accueil. Si c’est un enseignant d’élémentaire, son voisin ouvre la porte entre les classes et surveille l’arrivée des deux classes. L’installation est rapide, dès 9h et 14h15 *, nos élèves commencent leur travail. Assez vite, nous sommes allés plus loin dans la responsabilisation et la recherche d’autonomie. À 12h et 16h30, les élèves de l’élémentaire, quand ils sont prêts, peuvent quitter la classe et l’école, librement sous la surveillance des enseignants.

 

Le constat est clair : les entrées et sorties se déroulent dans le calme, sans aucun incident, sans stress. Nos élèves sont très vite en activité, les pertes de temps sont réduites.

Quand une classe se déplace ensemble dans nos escaliers, la surveillance ne peut être assurée complètement. Les premiers sont au 1er étage quand les derniers quittent le 2ème étage. Notre surveillance des déplacements aux entrées et sorties est tout aussi satisfaisante avec l’avantage des déplacements calmes, individuels. 12 ans de pratique, jamais aucun accident ne s’est produit dans ces temps d’entrées et sorties. Par contre, les déplacements des récréations s’accompagnent trop souvent de bousculades, de chutes, de tensions et de conflits à gérer.

L’ensemble de ce dispositif s’est construit progressivement avec une solide réflexion collective au sein du Conseil d’élèves de l’école. Rares sont les débordements, nos élèves apprécient les libertés nouvelles, conscients des avantages.

Ce dispositif n’est pas idyllique, il convient à l’équipe, à notre structure. Nous continuons à réfléchir à des solutions qui conduisent à davantage d’autonomie, de responsabilisation au sein de l’école.

 

* horaires de l’école : 9h – 12h et 14h15 – 16h30. TAP de 13h30 à 14h05.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s